OPTIMISATION DU TRAVAIL PARLEMENTAIRE

‘’L’ART DE RENDRE LES LOIS PLUS INTELLIGIBLES’’

COOPÉRATION INTERPARLEMENTAIRE NIGÉRO-FRANÇAISE : DES CADRES DE L’ASSEMBLÉE NATIONALE FORMÉS À LA LÉGISTIQUE

JPEG - 185.7 ko
De gauche à droite : M. Tiemogo, secrétaire général de l’Assemblée nationale, M. Djrekpo, directeur résident du NDI, M. Haaser, conseiller de coopération et d’action culturelle (ambassade de France) et Mme Lavie, chef de la division coopération interparlementaire à l’Assemblée nationale française.

Du 30 janvier au 3 février 2017, dans le cadre de la coopération institutionnelle entre les Assemblées nationales nigérienne et française, des fonctionnaires de l’Assemblée nationale du Niger reçoivent une formation en ‘’légistique’’, avec la participation de Mme Emmanuelle Lavie, chef de la division coopération interparlementaire à l’Assemblée nationale française.

Lors de l’ouverture de la session, le secrétaire général M. Boubakar Tiemogo a souligné que cette formation s’inscrivait dans le cadre d’une coopération intense et active entre les Assemblées nigérienne et française, ainsi que l’Institut national démocratique (NDI, des États-Unis) et l’ambassade de France.

En effet - depuis 2013 et dans le cadre de cette coopération quadripartite novatrice et fructueuse - ce sont plus d’une dizaine d’activités entrant dans le cadre de la formation permanente qui ont été organisées au sein du Parlement nigérien dans le but de moderniser le travail parlementaire et de renforcer les capacités professionnelles de ses cadres. Parmi ces activités, on peut notamment citer quatre ateliers techniques sur l’élaboration des comptes rendus / la remise de matériel informatique pour l’élaboration des procès-verbaux / une formation à la déontologie et à la gestion des ressources humaines / ou encore un stage d’immersion au sein de l’Assemblée nationale française.

La session en cours porte sur la ‘’légistique’’, c’est à dire les méthodes et conventions de rédaction des textes normatifs conformes aux règles juridiques et aux procédures en vigueur ou, comme l’explique le SG Monsieur Tiemogo : « l’art de rendre les lois plus intelligibles ». Elle s’adresse à 32 fonctionnaires de l’Assemblée, conseillers ou assistants au sein des différentes directions et commissions de l’institution et vise, via des exposés et des exercices pratiques, à ce que les participants se familiarisent avec une certaine démarche méthodologique ainsi qu’avec certaines techniques d’analyse. Des acquis qu’ils pourront mettre en œuvre au cours de leur travail quotidien, de manière à soutenir la production législative par les parlementaires et à optimiser la qualité des projets de règlementation.

Ci-dessous le lien vers un article du Sahel " l’ouverture de l’atelier sur la légistique à l’Assemblée Nationale : Pour une mise à jour des connaissances et pratiques des fonctionnaires parlementaires en matière d’élaboration et de rédaction des lois " : http://www.lesahel.org/index.php/societe/item/13478-ouverture-de-latelier-sur-la-l%C3%A9gistique-%C3%A0-lassembl%C3%A9e-nationale—pour-une-mise-%C3%A0-jour-des-connaissances-et-pratiques-des-fonctionnaires-parlementaires-en-mati%C3%A8re-d%C3%A9laboration-et-de-r%C3%A9daction-des-lois

Dernière modification : 02/02/2017

Haut de page