Mousson africaine : Séminaire AMMA-CATCH

L’objectif de ce séminaire AMMA-CATCH] , prévu sur la période du 26 au 28 novembre à Niamey, est de partager avec les acteurs de la PIREM (Plateforme des institutions régionales sur l’environnement et la météorologie), ainsi que des institutions nationales, les produits et résultats scientifiques obtenus dans le cadre d’AMMA-CATCH et d’échanger sur les actions à mener pour leur appropriation par les services opérationnels.

Il s’agit également de discuter de la redynamisation de la participation des scientifiques des institutions de la PIREM et du Niger à la valorisation des données collectées dans le cadre de cet observatoire et de leur implication dans le suivi à long terme des dispositifs mis en place.

Le séminaire se déroulera sous la forme d’exposés suivis de discussions. La coordination du séminaire est assurée par AGRHYMET et l’IRD.

Le programme international AMMA (Analyses Multidisciplinaires de la Mousson Africaine) a pour objectifs :
-  d’améliorer notre compréhension de la mousson d’Afrique de l’ouest et de son impact sur l’environnement physique, chimique et biologique à l’échelle régionale et mondiale ;
-  de fournir les connaissances scientifiques de base qui permettent d’établir les liens entre la variabilité climatique et les problèmes de santé, de ressources en eau et de sécurité alimentaire ;
-  de définir des stratégies de surveillance appropriées et de veiller à ce que la recherche multidisciplinaire réalisée au sein du programme bénéficie aux activités de prévision et de prise de décision.

Basé sur une initiative française, il regroupe aujourd’hui un réseau d’acteurs à travers le monde (Afrique, Europe, Amérique).

AMMA-CATH (Couplage Atmosphère Tropicale Hydrologie) est la composante d’observation à long terme du programme, focalisée sur le cycle de l’eau au sein de la Mousson et le suivi de certains compartiments de la végétation. La mise en place de dispositifs de mesure, leur entretien, la collecte des données et leur analyse sont les activités centrales développées au sein d’AMMA-CATCH, qui s’appuie, par ailleurs, sur les acquis d’expériences précédentes que sont HAPEX-Sahel et EPSAT-Niger.

Ainsi, AMMA-CATCH capitalise aujourd’hui plus de vingt ans de données de terrain de haute résolution sur la pluviométrie au Sahel. Un certain nombre de résultats scientifiques importants et des outils pertinents pour la prévision par les services opérationnels ont été obtenus sur la base de l’exploitation de ces données.

26/11/2012

Dernière modification : 17/04/2013

Haut de page