Mémento de sécurité

MEMENTO DE SÉCURITÉ
Protection des résidents Français au Niger

En cas de trouble au Niger, l’autorité responsable qui assure la sécurité de toutes les personnes résidant dans le pays est naturellement le gouvernement nigérien.
Dans le même temps tout citoyen français à l’étranger peut solliciter auprès de l’Ambassade de France une assistance consulaire. L’Ambassade prévoit donc des dispositifs d’aide aux français en difficulté.
En cas de crise grave, l’aide accordée s’inscrit dans le cadre du plan de sécurité de la communauté française. Ce plan vient en complément des mesures de sécurité décidées par les autorités locales, sur lesquelles il doit pouvoir s’appuyer.
Par ailleurs ce Mémento contient également quelques consignes plus générales en cas d’accident, vol, agression etc…
N’oubliez pas de vous enregistrer auprès du consulat, avec vos proches et votre famille, dès votre arrivée, et d’informer le consulat des modifications de vos coordonnées.

Le plan de sécurité

Le consulat actualise très régulièrement le plan de sécurité de la communauté française. Celui-ci définit les mesures devant être prises immédiatement par les personnels de sécurité du poste lors de l’apparition d’une menace. Il prévoit notamment la mise en œuvre d’une éventuelle évacuation.
Ce plan s’appuie sur :

  • L’identification de lieux de regroupement et d’évacuation.
  • La définition de centres d’hébergement sécurisés, permettant au besoin d’accueillir quelques jours tous les membres de la communauté française.
  • Le découpage de la circonscription en îlots. Il y a 5 îlots de sécurité à Niamey. Les noms des responsables de la sécurité pour ces îlots sont communiqués aux Français sur demande adressées au Consulat par courriel (via niamey.consulat@diplomatie.gouv.fr).
  • Le recensement des Français concernés (nombre, sexe, lieux de travail et de domicile, voies d’accès, téléphones, télécopies, adresses électroniques).
  • L’identification des moyens matériels nécessaires pour procéder à d’éventuelles opérations de regroupement et d’évacuation.
  • Les moyens de communication et d’alerte (SMS, courriels, VHF, radio FM).
  • La délimitation de phases d’alerte.
  • Pour bénéficier du système d’alerte par SMS et par émail, il vous suffit d’envoyer un e-mail, comportant votre nom, votre prénom, votre numéro de téléphone portable, votre adresse émail, à l’adresse suivante : niamey.consulat@diplomatie.gouv.fr
  • Les listes d’adresse e-mail et de numéros de téléphones constitués par le consulat sont confidentielles et réservées aux seuls échanges de sécurité. Elles ne font l’objet d’aucune utilisation commerciale.

En cas de crise

Les cas de crises peuvent être très divers : accident de transport (bus, avion…), crise sanitaire (grippes H1N1, H5N1…), catastrophes naturelles, émeutes sociales… Dans chaque cas, il appartient à l’ambassade et au consulat de mettre en œuvre les dispositions pertinentes du plan de sécurité.
Vous pourrez en être informé par l’intermédiaire de votre chef d’îlot, et/ou directement par message Internet ou par message SMS.
Lors d’une crise, mettez-vous en sécurité, restez joignable à tout moment et suivez les consignes de votre chef d’îlot.

Consignes permanentes

Consultez la fiche actualisée Niger - conseils aux voyageurs et la carte "zones de vigilance.

niamey.consulat@diplomatie.gouv.fr)
Toute information de nature à pouvoir intéresser les services de sécurité de cette Ambassade peut être communiquée aux numéros d’usage de l’Ambassade de France (voir supra).

Équipement à avoir chez soi en permanence

- Trousse médicale :
Pansements, aspirine, alcool, pommade pour brûlures, antiseptiques, anti diarrhéiques, mercurochrome, produit pour purifier l’eau, vitamine C, glucose, …
- Nourriture de base :
Réserve d’eau potable, conserves (plats consommables sans préparation préalable), épicerie de base, aliments sur-vitaminés, fruits secs, confiseries…
Si vous avez un enfant en bas âge, pensez à toujours conserver une réserve suffisante de petits pots et plats tout prêts et de couches.
- Outillage - Matériel divers :
Piles électriques rechargeables et leur chargeur, torches, bougies, couvertures, réchaud avec recharge de gaz…
- Communication :
Téléphone portable en état de fonctionnement avec son chargeur, poste de radio, liste des contacts d’urgence.

En cas de crise, l’approvisionnement en essence peut être brusquement interrompu. Il est donc prudent de ne jamais se retrouver avec un réservoir presque vide : pensez à faire le plein de votre voiture dès que la moitié du réservoir est consommée.

Objets de première nécessité à prendre avec soi en cas d’évacuation

Si vous devez quitter votre domicile, voici une liste récapitulative d’équipements utiles. Il faut savoir qu’en cas d’évacuation par avion, les bagages sont généralement limités à 10 kg par personne.
- Trousse médicale de première urgence
- Eau et aliments énergétiques
- Vêtements confortables et adaptés au climat
- Couvertures, protection contre le froid
- Documents administratifs, argent :
- passeport
- carte d’identité
- livret de famille
- carte consulaire
- carnets de santé
- permis de conduire
- papiers du véhicule
- carnet de chèques
- carte de crédit
- agendas personnels, titres de propriété…
- argent liquide en petites coupures
- Objets de valeur, bijoux
- Téléphone portable avec son chargeur
- Couteau de poche, lampe torche avec piles, poste de radio, sacs plastiques, papier hygiénique…
- Pour les enfants en bas âge : couches, lingettes, biberon, lait en poudre, petits pots, « doudou »,…

A éviter :
Les animaux
Les souvenirs encombrants

Que faire en cas de… ?

Accidents de transport

Lors d’un accident de la route :
- Signalez l’accident : feux de détresse, triangle de pré signalisation, personnes postées en avant et en arrière du lieu de l’accident.
- Prévenez la police via la brigade « accidents » (20.73.97.05) en leur précisant le lieu et la nature de l’accident, le nombre approximatif de victimes et le type de dégâts matériels.
Au Niger, il n’y a pas de constat à l’amiable. En cas d’accident avec dégâts matériels, ne déplacez pas les véhicules. Les forces de l’ordre viendront sur place procéder à tous les relevés et constats.
En cas d’accident avec blessés corporels, les conducteurs peuvent être placés en garde à vue, le temps d’établir les responsabilités. Il s’agit d’une procédure normale et légale. Si cela vous arrive, ne protestez pas, et demandez à joindre le consulat le plus rapidement possible.

Vols/Agressions

En cas de vol :
- Établissez la liste de ce qui vous a été volé (papiers d’identité, billets d’avions, somme d’argent, cartes bancaires, factures des matériels volés …)
- Portez plainte auprès des autorités de police locales
- Contactez votre assurance afin de lui déclarer le sinistre dont vous avez été victime.
Votre compagnie d’assurance pourra, si cela est prévu dans votre contrat, vous apporter une aide de première nécessité.
- Contactez votre banque afin de faire opposition sur votre carte bancaire.
- Informez le consulat des circonstances et modalités du vol et déclarez-lui le vol éventuel de vos papiers d’identité.
En cas d’agression :
- Consultez un médecin en cas de nécessité.
- Portez plainte auprès des autorités de police locales.
Prévenez le consulat et informez-le de façon précise des circonstances et modalités de l’agression. C’est notamment sur le fondement des témoignages de nos compatriotes qu’elle actualise les fiches Conseils au voyageurs.

En cas d’agression sexuelle, il est nécessaire de voir un médecin immédiatement pour éviter toute contamination de maladie sexuellement transmissible. N’hésitez pas à demander à consulter un psychologue.

Incendies

Les précautions à prendre :
- Vérifiez le bon état des appareils électroménagers.
- Ne conservez pas de produits inflammables (alcool, papiers, tissus) près d’une source de chaleur.
- Prévoyez des extincteurs.
- Coupez le gaz et l’électricité à votre domicile
- Souscrivez une assurance incendie

Les bons réflexes
- Prévenez les pompiers par le numéro d’urgence (18 ou 20 73 21 13). Au téléphone, donnez votre nom et l’adresse précise, la nature du feu ; indiquez si des personnes sont blessées ou en danger.
- Essayez d’éteindre le feu s’il est encore limité : éloignez les objets susceptibles de propager l’incendie puis attaquez la base des flammes avec de l’eau ou un extincteur.
- Si le feu touche une installation électrique, n’utilisez jamais d’eau sans avoir coupé au préalable le courant.
- Si un liquide brûle, n’utilisez pas d’eau : étouffez le feu avec un linge mouillé.
- Si les vêtements d’une personne sont en feu, couchez-la et roulez-la à terre, arrosez-la d’eau ou étouffez les flammes avec un tissu non-synthétique.
- Si vous êtes bloqué dans une pièce, gardez la porte fermée, arrosez-la souvent et bouchez toutes les fentes avec des bourrelets de chiffons mouillés. Montrez-vous à la fenêtre.
- Ne traversez pas une pièce envahie par la fumée, mais si vous vous trouvez déjà dans un local enfumé, baissez-vous : l’air frais est près du sol.

Innondations

- Suivez les consignes des autorités.
- Protégez-vous dès l’annonce de la montée des eaux.
- Efforcez-vous de boucher toutes les ouvertures basses de votre domicile.
- Placez les objets ou documents précieux dans les étages ainsi que de l’eau potable et de la nourriture. Mettez les produits toxiques à l’abri de la montée des eaux (pesticides, produits d’entretien, etc.).
- Coupez l’électricité et le gaz.
- Soyez prêt à évacuer votre maison si nécessaire.
- Eloignez-vous des canaux d’évacuation et des bas-fonds lors des orages.
- Ne traversez une zone inondée ni à pied ni en voiture.

Si vous devez quitter votre maison, emportez seulement l’essentiel. Affichez dans un endroit visible un message indiquant où l’on peut vous trouver.

JPEG

Dernière modification : 29/10/2015

Haut de page