Le projet santé de la coopération française de Défense forme au secourisme

Le mois dernier, l’équipe du service de santé de la mission française de coopération de Défense a procédé à deux formations au secourisme, d’une durée d’une semaine chacune. Ces deux formations se composaient d’une phase de prévention et de secours civique, complétée par une phase de secours au combat.

- La première s’est déroulée à l’Ecole des personnels paramédicaux de Niamey et s’adressait à 39 stagiaires nigériens, élèves et coordinateurs de l’école. Elle a été encadrée par deux instructeurs du groupement français de la sécurité civile et une infirmière bénévole, compagne d’un gendarme de l’ambassade de France.

JPEG - 57.6 ko
Mise en place d’un pansement 3 côtés à un blessé par balle au thorax

- La seconde s’est déroulée à Dosso, selon les mêmes modalités, au profit de 18 sous-officiers des Forces Armées Nigériennes. À l’occasion de ces deux sessions de formation, les stagiaires ont validé les modules suivants :

1. Prévention et secours civique 1 (PSC1)

● L’alerte ;
● La protection ;
● L’obstruction des voies aériennes par un corps étranger ;
● Les hémorragies ;
● Les traumatismes ;
● Le malaise ;
● La perte de connaissance ;
● L’arrêt cardiaque.

JPEG - 59.1 ko
Préparation au conditionnement d’un blessé avant évacuation

2. Secours au combat 1 (SC1)

● Les pathologies circonstancielles (le blast, le crush, les brûlures, les morsures et piqûres, le stress au combat, le coup de chaleur) ;
● La mise en condition du blessé de guerre ( garrot tourniquet, pansement compressif, pansement trois côtés, les positions d’attente, le message d’évacuation).

JPEG - 58.9 ko
Les sous-officiers stagiaires et les formateurs

Dernière modification : 17/02/2016

Haut de page