ÉDITION 2017 DU RAPPORT DOING BUSINESS : LE NIGER PROGRESSE DE 10 PLACES

Mardi 25 octobre, à l’occasion du lancement de l’édition 2017 du rapport ‘’Doing Business’’ élaboré par la Banque Mondiale (BM), la représentation de la BM au Niger accueillait M. Sadou Seydou, ministre du Commerce et de la réforme du secteur privé.

Depuis sa première édition en 2003, le rapport Doing Business mesure la réglementation des affaires et son application effective dans 190 économies ainsi que dans certaines villes au niveau infranational et régional. Ce rapport analyse la situation des petites et moyennes entreprises au niveau national et mesure la réglementation s’appliquant à celles-ci tout au long de leur cycle de vie. Son objectif est de fournir une base objective pour comprendre et améliorer l’environnement réglementaire des affaires partout dans le monde.

Dans ce classement 2017, le Niger gagne 10 places par rapport à l’édition 2016 et se classe à la 150ème place avec un score de 49,57 points. Cette progression consacre les efforts faits par le gouvernement nigérien pour la promotion du secteur privé et en faveur de l’amélioration de l’environnement des affaires. En effet, selon la Banque mondiale, le Niger compte parmi les pays qui ont le plus œuvré pour l’amélioration du climat des affaires en Afrique subsaharienne. Le comité Doing Business salue particulièrement les initiatives du Niger en faveur du développement du commerce transfrontalier, de l’accès au crédit et de la création d’entreprise, domaine dans lequel le pays se classe à la 88ème place sur 190.

■ Tandis que la Nouvelle-Zélande arrive en tête de ce classement 2017 avec 87,01 points et que la France atteint la 29ème place, les experts de la BM se sont réjouis des efforts de l’Afrique subsaharienne, une région où 77 % des États ont réformé leur système pour favoriser l’épanouissement des entreprises et la création de valeur ajoutée. À titre d’exemple, en 2005, on ne pouvait créer une entreprise en moins de 20 jours que dans trois pays d’Afrique subsaharienne ; aujourd’hui c’est le cas dans plus de la moitié des États de la même zone.

Dernière modification : 27/10/2016

Haut de page