DROITS DES FEMMES

En prélude à la 40ème Journée internationale des droits des femmes, plus d’une centaine de personnes ont assisté et participé mardi 7 mars à la table ronde organisée au centre culturel franco-nigérien Jean Rouch (CCFN) de Niamey autour du thème « Éducation et formation des jeunes filles au Niger : où en est-on ? »

JPEG

Compte tenu de l’importance du sujet débattu, la rencontre a réuni des panélistes de haute qualité, avec notamment :

Le ministre de la Renaissance culturelle, des arts et de la modernisation sociale, M. Assoumana Mallam Issa ;
La ministre de la promotion de la Femme et de la protection de l’enfant, Mme Elback Zeinabou Tari Bako ;
a directrice de la promotion de la scolarisation des jeunes filles (ministère de l’Enseignement primaire), Mme Mariama Chipkaou ;
La coordinatrice de l’ONG Femmes, actions et développement (FAD), Mme Nafissatou Idé Sadou ;
Un membre de l’ANASI (Association nigérienne pour l’appel et la solidarité islamiques), frère Ismaël.

Malgré les progrès considérables réalisés en matière de fréquentation des salles de classe, les disparités existant entre filles et garçons continuent de persister à tous les niveaux de la scolarité. Les panélistes ont exposé certains des défis auxquels doivent faire face les jeunes filles au Niger, mentionnant notamment l’éloignement des écoles et la problématique récurrente des grossesses précoces qui contraignent à l’abandon scolaire. Aujourd’hui, le maintien de la jeune fille à l’école est devenu un enjeu majeur du développement, et le projet de loi sur la protection de la jeune fille pendant sa scolarisation pourrait représenter une étape décisive en ce sens.

Professeur à l’université Abdou Moumouni et modératrice de la table ronde, Mme Antoinette Tidjani Alou a également donné la parole au public qui est intervenu de manière particulièrement pertinente, confortant les panelistes dans leurs conclusions ainsi que dans la nécessité qu’il y a de présenter à nouveau le projet de loi en question, tout en travaillant de concert avec l’ensemble de la société civile.

JPEG

Dernière modification : 10/03/2017

Haut de page