COOPÉRATION MILITAIRE NIGER-FRANCE

UN STAGE DE FORMATION EN FAVEUR DES OFFICIERS LOGISTIQUES DES FORCES DE SÉCURITÉ

JPEG

La logistique constituant le socle sur lequel s’appuie toute opération, et le bataillon étant l’unité de base de l’organisation des Forces armées, la formation des officiers logistiques de ces unités revêt une importance primordiale.

C’est la raison pour laquelle, du 13 au 24 février, la mission française de coopération militaire basée à Niamey a organisé un stage de formation des officiers nigériens spécialistes ayant vocation à diriger un Bureau logistique de bataillon.

Afin d’harmoniser doctrine et formation logistiques au sein de l’ensemble des forces de sécurité, les 18 stagiaires issus des Forces armées nigériennes (FAN) ont été rejoints par 5 officiers en provenance de la Gendarmerie, de la Garde nationale et des sapeurs-pompiers pour suivre ce stage délivré à deux voix par un officier supérieur du Bureau logistique des FAN et par un coopérant militaire français chargé du projet logistique.

Au cours de cette formation résolument concrète, l’accent a été mis sur la logistique opérationnelle, et plus particulièrement sur le raisonnement logistique associé à une prise de décision tactique au cours d’une opération.

Par cette formation, l’effet final recherché était la maîtrise des agents dans la conception d’un dispositif logistique adapté à une opération, après avoir procédé préalablement à une élaboration des impératifs et des contraintes logistiques, à l’étude des bilans relatifs au ravitaillement ainsi qu’à la maintenance et à la santé, l’ensemble de ces paramètres étant fondé sur la confrontation à la fois des modes d’action amis, mais aussi de ceux du ou des adversaires.

- La première semaine de formation a été consacrée à un rappel des connaissances logistiques générales, permettant aux officiers stagiaires d’approfondir leurs connaissances sur les capacités et l’interaction de l’ensemble des fonctions logistiques.

- Lors de la deuxième semaine, les travaux théoriques se sont appuyés sur des scénarios tactiques réels. Concrètement, les stagiaires ont eu à calculer le poids logistique de leur module de force, à raisonner sur la faisabilité des ravitaillements et à prendre en compte la gestion des blessés. Pour donner davantage de crédibilité à ces exercices, ceux-ci ont été conçus à partir d’opérations s’étant déroulées récemment au Niger.

En conclusion, ce stage aura permis de former les officiers logistiques de niveau bataillon sur un programme et des attendus pédagogiques centrés sur les capacités, les doctrines et les besoins opérationnels nigériens, tout en prenant en compte l’interopérabilité avec les pays partenaires.

Dernière modification : 13/03/2017

Haut de page